Les hommes ont vu plus loin que les étoiles. Se sont emparés du pouvoir. Sont morts pour leurs idéaux. Maintenant, la véritable histoire peut commencer.
 

Partagez | 

 icarus | and for a moment, the sun-

Messages : 6
Date d'inscription : 06/02/2017
avatar
Etudiant
Etudiant

MessageSujet: icarus | and for a moment, the sun-   Lun 6 Fév - 21:21




Icare

« Never regret thy fall,
O Icarus of the fearless flight
For the greatest tragedy of them all
Is never to feel the burning light. »


icone de 166x470
73 ○ Lune ○ Etudiant ○ Célibataire ○ Sélénite

Mens sana
icone de 150x100
• Description psychologique :
Quand il était petit, il posait des questions, et son regard se faisait impérieux quand on lui disait tu comprendras quand tu seras plus grand. Non. Il voulait comprendre, maintenant, tout de suite.
Il n'a pas le temps d'attendre. D'ici au moment où il sera enfin grand, assez grand pour qu'on l'estime digne des explications qu'il exige, il aura perdu tellement de temps, tellement d'occasions d'apprendre autre chose.
Mais il a appris la patience, plus tard ; elle est venue pendant ses études, et avec elle la conscience que faire de la recherche sans savoir attendre est impossible. L'avidité a toujours été l'un de ses plus grands défauts ; avec les années, cependant, elle s'est transformée en un goût du travail acharné, en une curiosité sans borne. Et, toujours, l'envie de tout connaître, de percer les mystères de l'Océan et du fin fond des planètes - et, au milieu de tout cela, l'Arbre-Monde.
Sa fascination pour l'Arbre explique sans doute sa reconnaissance envers son maître, qui lui a tout appris et, finalement, lui a permis de se rendre sur Mercure pour mener ses recherches à bien. Il éprouve pour Silas un immense respect, ce qui ne l'empêche guère de lui mener la vie dure.
De fait, il a toujours voulu être un pirate. Naviguer dans l'espace infini, toucher les constellations, aller librement de planète en planète et voir la face cachée de Nethun... Le monde à portée de main. S'il accepte sans souci la tutelle du scientifique royal, il n'admet que difficilement celle du général héliote à qui on l'a confié. Sa liberté nouvelle, bien que contrôlée, lui plaît particulièrement et il ne cesse d'effleurer les règles, quand il ne les piétine pas résolument.
C'est pourtant un jeune homme loyal, qui n'aime pas décevoir ceux qui comptent sur lui. Il connaît la sensation de trahir les attentes de quelqu'un, et cette insécurité lui a laissé la mauvaise habitude de se faire trop discret, trop silencieux, lorsqu'il n'a pas de bonne raison d'être en confiance.
Sa relation aux Héliotes est ambivalente - s'il n'éprouve aucun besoin de les mépriser ni de les craindre, il tente, d'une façon non réfléchie assez enfantine, de s'en distancier. Il s'est toujours considéré comme un bâtard, et, sans se l'avouer vraiment, a toujours été convaincu que son second père était un Héliote, et il en garde une certaine réticence à l'idée de leur être associé. Son envoi sur Mercure l'a cependant plongé dans une excitation sans borne. Une nouvelle planète, un nouvel Arbre-Monde.


in corpore sano
icone de 150x100
Taille : 1m81
Yeux : Doré
Cheveux : Bruns
Signes particuliers : cicatrices de peau de verre sur l'épaule droite, la hanche gauche, et le cou-de-pieds
• Description plus en détail : Ses cheveux bruns et ses yeux dorés le différencient des autres Sélénites, ce qui a parfois fait de lui la cible de moqueries. Cependant, il a la peau pâle caractéristique du peuple de la Lune, la finesse de leurs traits, et, bien qu'il ne soit qu'à peine dans la moyenne de taille, la sveltesse de leurs corps.


Verae Historiae

• L'histoire du personnage :
Cinq ans.
Il rentre de l'école, et reste silencieux toute la soirée. Aesop essaie de le questionner, mais ne tire rien de son fils. Le soir, il consacre un long moment à préparer le repas pour le réconforter.
Il est tard, mais Icare serre son père dans ses bras et lui demande de lui raconter une histoire. Une sur l'Arbre-Monde. Ensuite, il le questionne sur son autre père.

Douze ans.
Il rapporte à la maison un prix, et son père est tellement fier. Tellement fier qu'il serait cruel de lui dire que les autres enfants ont traité Icare de bâtard à la pause de midi. Les lettres de l'autre sont soigneusement cachées dans un tiroir fermé à double-tour. Les montrer à Icare serait l'agiter inutilement alors qu'il sort à peine de la maladie de la peau de verre. Aesop ne sait pas trop comment son fils s'en est tiré, mais il en est reconnaissant et il ne va pas prendre le risque de le bouleverser alors que la fièvre est enfin tombée.

Dix-neuf ans.
Il est heureux, euphoriquement heureux, on vient de lui accorder une bourse d'étude. Il va pouvoir aller à l'Académie, et réaliser son rêve, et ça va être parfait. Il paraît que la bibliothèque de l'Académie fait la taille de toute la maison, tu te rends compte, la taille de la maison.

Vingt-quatre ans.
Le bonheur dure. Pas sage pour un sou, avide de connaissances, Icare se fait autant remarquer par ses notes excellentes que par ses incessantes tentatives de repousser les limites. Les secrétaires le connaissent bien, parce qu'il n'arrête pas de remplir des formulaires pour obtenir l'accès à la Réserve, ni de venir protester quand on ne les lui accorde pas. Maintenant, en tout cas, les gardes le connaissent aussi, parce qu'hier soir il s'est fait jeter du sous-sol où il s'était introduit.


Vingt-sept ans
.
Monsieur,
J'ai le regret de porter à votre attention que votre fils Icare a fracturé une fenêtre du mur ouest de la Réserve et s'est livré à des actes sexuels à l'intérieur du bâtiment, mettant en danger les livres, manuscrits et rouleaux qui y sont contenus.
Devant l'importance de la faute commise, je vous informe qu'Icare va subir une punition exemplaire.
Cordialement,
Pétrone, secrétaire général de l'Académie
(note griffonnée à la hâte : je te jure que je n'ai rien abîmé !)

Trente-trois ans.
Silas l'a emmené en voyage sur Mercure puis sur Venus. Leur premier vrai voyage d'étude, et Icare en savoure chaque seconde. Il est infiniment reconnaissant au savant - premier savant du royaume ! - de l'avoir pris sous son aile, et il est encore beaucoup trop intimidé, mais ce pied ! Il n'en revient toujours pas que le scientifique l'ait remarqué, bien que l'homme soit indéniablement- particulier, mais tellement intelligent, et talentueux, et passionant ! Mais franchement bizarre.

Trente-cinq.
Aesop était mort quand Icare est revenu.

- Et le temps s'étire, passe -

Cinquante.
La lumière de la lampe de cristal vacille, et Icare sent la cicatrice à son épaule tirer, alors qu'il ne fait qu'écrire. Il a les yeux qui piquent, et une migraine lancinante. Combien de temps sur cet article ? Du bout des doigts, il effleure les pages déjà parcourues, en évalue le nombre. Il a prononcé des paroles, la veille, qui lui reviennent à l'esprit, une histoire de cristal et de destin et d'une époque depuis longtemps passée. Il ne sait plus, plus exactement. D'un regard par la fenêtre, il découvre que c'est le milieu de la nuit, et pourtant il entend encore dans la pièce d'à côté les gestes de Silas, qui fourmille, classe, teste, observe, marche à grands pas et s'interroge. Le bruit le réconforte un peu, la sensation d'un chez lui qui revient peu à peu - il se penche de nouveau sur le papier.

- sans qu'il ne puisse vraiment en discerner le cours. Il faut -

Cinquante-huit.
Il s'est endormi sur sa table de travail.

- continuer, il faut continuer -

Soixante-trois.
Silas lui a dit que s'il continuait comme ça, et s'il ralentissait sur les expéditions nocturnes avec Antioche, il pourrait peut-être prétendre à faire une thèse. Il a le ventre noué de joie et d'angoisse, l'impression d'effleurer du doigt quelque chose qu'il ne savait pas qu'il attendait.

- pour voir le bout. -

Soixante-douze.
La lettre de recommandation est glissée dans son sac, soigneusement scellée. Il en a fait faire deux copies. Au cas où. On ne peut pourtant pas dire qu'il ait particulièrement hâte de rencontrer son tuteur (son tuteur, comme s'il avait besoin d'un tuteur), et pourtant il y a cette impatience dans son ventre qui monte et monte et lui donne l'impression de s'envoler. Et qui fait aussi un peu trembler ses jambes.
Ce n'est pas la première fois qu'il vient sur Mercure, loin de là, mais cette fois, il est seul. Et la dernière fois qu'il est venu, pendant ce temps-
Mais il y a l'Arbre-Monde qui l'attend, et les cheveux d'Icare sont toujours bruns et ses yeux sont toujours dorés, et il avance.


Eos ○ 24 ○ Code Validé ○ un peu le kif





Dernière édition par Icare le Mer 8 Fév - 21:17, édité 17 fois






Messages : 12
Date d'inscription : 24/01/2016
Alignement : Sélénite
avatar
Roi
Roi

MessageSujet: Re: icarus | and for a moment, the sun-   Lun 6 Fév - 22:53

Oh bon sang. Icare. Icare. Icare.


Ce bébé.


Bienvenue !

Je suis joie que tu aies choisi ce prédéfini, bon courage pour la suite de ta fiche. Et si tu as la moindre question, n'hésite pas !

₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪







Messages : 6
Date d'inscription : 06/02/2017
avatar
Etudiant
Etudiant

MessageSujet: Re: icarus | and for a moment, the sun-   Mer 8 Fév - 23:41

Merci pour ton accueil !
Du coup ça m'a bien motivée et j'ai fini ma fiche Very Happy






Messages : 6
Date d'inscription : 26/11/2015
avatar
Dieu des Sélénites
Dieu des Sélénites

MessageSujet: Re: icarus | and for a moment, the sun-   Jeu 9 Fév - 13:53

Félicitations, Homme des Peuples Astraux, tu es validé ! • Une fiche rondement menée, très sympathique et agréable à lire ! Tu as très bien cerné le personnage d'Icare, et te l'est très bien approprié. J'ai hâte de le voir en jeu ♥ Te voici prêt à parcourir l'Océan Stellaire, traversant les plus belles beautés de l'Univers ainsi que tous ses dangers, et à écrire la véritable histoire de ce monde. Courage, car la route sera longue. Puissent les dieux veiller sur toi.

Tu peux dès à présent recenser ton avatar ici et recenser ton métier ici
Bon jeu à toi !






Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: icarus | and for a moment, the sun-   







 
icarus | and for a moment, the sun-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» En ce moment à la télé...
» Un moment de déprime [Libre]
» Un petit moment de réconfort
» Mash sur direct 8 en ce moment

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Verae Historiae  :: DOSSIERSTitre :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: